Le séchage de la Spiruline


Spiruline microscope

Comment se déroule le séchage de la Spiruline ?

 

La meilleure méthode pour conserver la Spiruline est de la sécher. Une fois sèche, la Spiruline peut se conserver plusieurs années si les conditions de stockage sont satisfaisantes : à l’abri de l’air, de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Différentes techniques permettent de sécher la Spiruline, les deux méthodes les plus utilisées sont le séchage par atomisation et le séchage convectif.

 

Le séchage par atomisation

Séchage par atomisation

Séchage par atomisation

 

Le séchage par atomisation vit le jour grâce à l’industrie laitière qui dû produire du lait en poudre pour améliorer sa conservation. Cette technique est utilisée par des grosses fermes de production qui doivent sécher de grandes quantités de Spiruline.

 

De manière théorique

Le séchage par atomisation consiste en une pulvérisation d’un spray de Spiruline liquéfiée à travers un courant d’air chaud. La température de l’air doit être suffisamment élevée pour provoquer une rapide évaporation de l’eau. La spiruline peut alors être séchée en quelques secondes.

 

 

Quelques notions à savoir

Forme de la Spiruline avant le séchage : liquide pouvant être pulvérisée
Température de l’air utilisé : entre 150 et 200 °C
Durée du séchage : quelques secondes
Aspect visuel du produit après séchage : poudre fine similaire à de la farine

 

Le séchage convectif

Séchage convectif

Séchage convectif

 

Le séchage convectif est utilisé depuis plusieurs siècles pour assécher des plantes. C’est une solution simple à mettre en œuvre. C’est pour cette raison qu’elle est utilisée par des producteurs artisanaux qui n’ont pas à faire sécher de grandes quantités de Spiruline.

 

De manière théorique

Le séchage convectif nécessite préalablement un égouttage de la Spiruline qui est ensuite transformée en filaments. La circulation de l’air chaud dans le séchoir permet d’évaporer l’eau contenue dans les filaments de Spiruline.

 

Quelques notions à savoir

Présentation de la Spiruline avant le séchage : fin filaments de spiruline égouttée
Température de l’air utilisée : entre 35 et 40° C
Durée du séchage : 2 ou 3 heures
Aspect visuel du produit après séchage : brindilles, paillettes, micro granules …

 

Des résultats différents

L’observation grâce au microscope montre que les cellules de la Spiruline séchée par atomisation sont explosées en de nombreuses particules contrairement au séchage convectif qui préserve l’intégrité des cellules de la Spiruline.
Cette rupture des cellules est due à la préparation de la Spiruline réalisée avant son atomisation. La Spiruline possède des couches de polysaccharides qui limitent naturellement la dissection de ses cellules. Il faut donc préalablement briser les cellules. Ceci permet un séchage rapide mais entraine la mise en contact du contenu cellulaire avec l’oxygène.

thibauddurand@outlook.comLe séchage de la Spiruline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *